Cabinet Ag+ CONSEIL

Les bonnes questions à vous poser pour préparer sereinement votre retraite


L'allongement de l'espérance de vie et le déséquilibre flagrant entre le nombre des actifs et celui des inactifs, oblige chacun à penser urgemment et le plus tôt possible à sa retraite.
Encore faut-il vous poser les bonnes questions !


1. Comment préparez vous votre retraite ?


Optimiser la préparation de votre retraite, c'est :

- pendant votre vie active : comment aménager mon épargne en direction de cet objectif et réussir mes investissements ?

- pendant votre retraite : comment organiser la consommation de mon patrimoine pour maintenir mon niveau de vie ?

En l’absence de visibilité sur vos droits à la retraite, il est indispensable de prendre les devants en vous constituant votre propre patrimoine, capable de générer les revenus dont vous aurez besoin lorsque vous arrêterez votre activité professionnelle.

Il est certain qu’il est préférable de s’y prendre tôt. Mais à tout moment, la mise en place d’une stratégie patrimoniale adaptée et tenant compte de vos contraintes, vous permettra d’optimiser vos revenus à votre retraite.


2. Avez-vous une idée du montant de votre retraite ?


Actuellement, les taux de remplacement bruts de vos revenus à la retraite, obtenus avec les régimes de retraite obligatoires (sans épargne volontaire) sont les suivants :

Les bonnes questions à vous poser pour préparer sereinement votre retraite

3. Ce montant vous permettra-t-il de maintenir votre train de vie ?


4. De quel montant de revenus complémentaires estimez-vous avoir besoin ?


Quelle que soit la gestion de votre épargne, il faut, de la manière la plus régulière possible (ex. : mensuelle), réussir à consacrer une partie de son revenu au profit de la constitution d'un capital.


5. Votre besoin actuel est-il :


- de percevoir dès maintenant des revenus ?

- de vous constituer un patrimoine avec des revenus à terme ?

- d'optimiser votre fiscalité sur les revenus ?


6. Quelles sont votre capacité d'épargne et vos disponibilités immédiates ?


Celles-ci seront déterminantes pour optimiser votre épargne.

Elles permettront de trouver la meilleure solution pour vous constituer un capital retraite : épargne financière, épargne immobilière, épargne libre, épargne périodique ?


7. Avez vous une aversion au risque ? Estimez-vous que, sur une longue période, une prise de risque est nécessaire ?


Il semble souvent difficile d'épargner régulièrement sur le long terme (besoins ponctuels, horizon lointain ...).

Pour autant, une épargne à long terme, si elle est difficile à stopper, pourra utilement compléter votre épargne libre. Elle vous permettra notamment d'utiliser l'effet de levier du crédit pour réaliser un investissement financier et/ou immobilier.

En contrepartie de l'effort d'épargne que vous vous imposerez, vous aurez la certitude de consacrer une partie de votre revenu pour vous constituer un capital, avec un effet de levier, augmentant naturellement le rendement global de vos investissements et donc votre épargne-retraite.


8. Avez-vous pu répondre aux questions précédentes ?


Si certaines de ces questions restent sans réponse, il semble indispensable d'effectuer un diagnostic retraite :

Demander un diagnostic retraite (sans engagement).



Connexion à votre compte

Identifiant :       

 

Mot de passe :